STRESS AU TRAVAIL : UN FLÉAU OÙ TOUT LE MONDE EST PERDANT - Mon Job et Moi
1
post-template-default,single,single-post,postid-1,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-16.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

STRESS AU TRAVAIL : UN FLÉAU OÙ TOUT LE MONDE EST PERDANT

Près d’1/4 des Français se trouverait en situation d’hyper stress (étude Stimulus – novembre 2017).

Jeffrey Pfeffer, professeur à Stanford assume lui, haut et fort, que le stress en entreprise devrait être considéré comme une catastrophe mondiale ! Avec 120 000 décès liés au stress en 2017 aux Etats Unis, on peut le comprendre.

LE STRESS POURQUOI ?

Les facteurs sont multiples et l’impact d’un même environnement de travail sera différent selon les collaborateurs.

Établir une liste exhaustive serait un exercice sans fin, mais voici d’ores et déjà quelques pistes bien connues (l’ordre est totalement fortuit) :

Charge de travail inadéquate : trop ou au contraire pas assez de travail. Eh oui l’ennui au travail entraîne un mal être tout aussi néfaste que la surcharge. 

Manque de reconnaissance ou sentiment d’appartenance : être reconnu pour son travail, son implication mais aussi en tant que personne, c’est important (coucou la pyramide de Maslow ????) 

Peur de ne pas être à la hauteur : les changements sont nombreux et variés en entreprise. Les dirigeants ont peur du résultat, les collaborateurs peur de ce qu’ils ne connaissent pas encore…Une addition de peur ne peut pas faire bon ménage.

Difficultés à équilibrer vie pro et vie perso : et puis pour peu que l’on décide de partir à 18h pour aller chercher junior à la sortie d’école et s’entendre dire « Tu as posé une RTT ? »

Insécurité de l’emploi : quand nous savons que 50 % des jobs à date n’existeront plus d’ici 2025, se poser la question de savoir dans quelle moitié on se trouve ou encore où l’on sera dans quelques temps est légitime MAIS anxiogène.

SO WHAT ?

Quant aux conséquences, pas de jaloux il y en a pour tout le monde ! Coté collaborateur, il suffit de se référer aux causes plus haut. Nous serons tous d’accord pour dire que l’on se passerait bien de se retrouver dans l’une de ces situations.

Et pour les entreprises ? Bien entendu, le constat premier est économique, avec en moyenne une perte de 13 500€ par an et par salarié liée au mal être.

Mais pas seulement ! Dans un marché de l’emploi qui voit débarquer une génération qui place l’épanouissement avant le salaire, et de nouveaux modèles de recrutement qui voient le jour avec des plateformes de mise en relation des salariés, c’est l’image et l’attractivité de l’entreprise qui est mise à mal.

PAS DE PANIQUE, DES SOLUTIONS EXISTENT

La prévention du stress en entreprise peut passer par une intervention sur l’organisation du travail. Et parce que « seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin », faire appel à des agences externes comme Mon Job & Moi s’avère être une solution pertinente et rentable à long terme. Nous sommes là pour vous apporter un regard externe et travailler sur les actions les plus adaptées en vue d’une amélioration pérenne du mieux-être, gage d’une performance optimale.

D’autre part, aider les collaborateurs à gérer un stress déjà installé pour éviter qu’il ne perdure et se propage, est une piste intéressante à explorer. Cela peut par exemple prendre la forme d’atelier ou formation sur « La gestion du temps », « L’accompagnement au changement », « Mieux gérer les conflits », « Développer vos compétences » …

Enfin, n’oublions pas que l’implication de chacun dans une démarche de mieux être au travail est INDISPENSABLE ! Ainsi, le rôle de votre structure d’accompagnement sera aussi d’intégrer pleinement les collaborateurs dans la réussite de cet objectif.

Pas de commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.